Comment transformer un MacBook en PC fixe ou Mac de bureau ?

macbook pro

Votre MacBook Pro peut être transformé en un ordinateur de bureau à part entière. Pour cela, vous aurez besoin de quelques accessoires, que nous allons explorer dans cet article.

Quelle est la définition d’un ordinateur de bureau ?

Avant de pouvoir transformer votre MacBook en PC de bureau, je pense que vous devez vous mettre d’accord sur ce qu’est un ordinateur de bureau. En effet, un ordinateur de bureau doit répondre aux exigences suivantes :

Une configuration puissante qui peut exécuter n’importe quel programme, un grand écran qui a été ajusté à la taille appropriée, un clavier et une souris, un accès à Internet via une liaison filaire, la possibilité de se connecter à vos nombreux périphériques : Imprimante, Webcam…

En bref, un endroit où il est agréable de travailler et où tout fonctionne comme il se doit sans causer de maux de tête.

Station d’accueil de PC portable : le point focal de la solution

La docking station ou station d’accueil est l’élément central qui relie tous vos composants. Ce composant vous permet de connecter tous vos fils périphériques à votre MacBook à l’aide d’un seul câble USB Type-C, qui peut également être utilisé pour charger votre MacBook Pro.

Vous pouvez choisir une station d’accueil de startech.com, Asus, Acer, Lenovo, Dexlan, car elle vous permet de surélever le MacBook pour ménager votre dos et d’aligner la hauteur du MacBook avec celle de votre second écran. Ces stations d’accueil comprennent de multi port pour connecter tous vos appareils ainsi que votre moniteur.

Veuillez noter que de nombreux moniteurs sont désormais livrés avec un dock connectable USB Type-C similaire, vous n’aurez donc pas besoin d’en acheter un. 

Ce module vous permet de connecter :

  • La sortie HDMI de votre moniteur
  • Vos gadgets USB
  • La connexion réseau Ethernet
  • une paire d’écouteurs

Est-il préférable d’utiliser un clavier et une souris filaires ou sans fil ?

Comme tous ces périphériques utilisent le Bluetooth, leur connexion est évidemment très simple. Si vous préférez les versions filaires, il vous suffit de brancher vos appareils sur les ports USB du dock, et ils seront immédiatement reconnus par votre ordinateur.

Devriez-vous cloner ou agrandir votre bureau ?

Vous avez deux possibilités pour gérer vos écrans :

  • se servir de l’écran de l’ordinateur comme deuxième moniteur.
  • rabattre le MacBook et se focaliser sur le grand écran,

Si vous ne voulez pas garder le second écran ou si votre bureau ne le prend pas en charge, macOS propose un mode « couvercle fermé » qui vous permet d’utiliser un MacBook fermé uniquement avec ses accessoires externes.

Il existe des stations d’accueil verticales disponibles, qui ont été créées spécifiquement pour cette disposition.

Des options bonus

Vous pouvez ajouter quelques accessoires supplémentaires à votre bureau pour le rendre encore plus efficace. des accessoires tel que 

  • un chargeur à induction que vous pouvez utiliser pour charger votre smartphone ou votre montre.
  • Un support polyvalent qui permet de suspendre sans effort mon smartphone, mon microphone ou mon appareil photo.

Bien sûr, en fonction de l’utilisation que vous faites de votre ordinateur, vous pouvez ajouter une variété d’accessoires différents : un clavier musical, une tablette graphique, des périphériques de streaming, etc.

Il est simple de convertir votre MacBook Pro en ordinateur de bureau, comme vous l’avez vu. Ces ordinateurs sont suffisamment puissants pour assumer cette tâche sans difficulté, et si vous suivez l’actualité, vous savez que la dernière puce M1 des nouveaux modèles est un véritable concentré de puissance. Pour moi, disposer du même environnement de travail, que ce soit dans le confort d’une installation de bureau ou en mode mobile directement sur mon MacBook, est un immense plaisir.

Avec votre MacBook, vous pouvez utiliser des écrans PC externes

Lorsqu’il s’agit d’un MacBook, l’utilisation d’un écran supplémentaire peut changer la donne. Vous pouvez connecter plusieurs moniteurs et mettre votre MacBook sur le côté, ou utiliser l’écran de l’ordinateur portable avec un moniteur externe. Lorsque vous connectez ou déconnectez un moniteur externe, macOS se souvient de choses comme la résolution souhaitée et la disposition des fenêtres.

Il est essentiel d’être conscient des limites de votre MacBook. Ce que vous pouvez et ne pouvez pas accomplir est déterminé par l’âge de l’ordinateur et ses capacités matérielles. La méthode la plus simple pour le savoir est de se rendre sur le site d’assistance Apple et de rechercher votre modèle.

Lorsque vous recherchez un « MacBook Pro 15 pouces 2016″, par exemple, vous obtiendrez les caractéristiques techniques du modèle de base de 2016. Ce modèle prend en charge deux écrans externes d’une résolution de 5120 x 2880 à 60 Hz, ou quatre écrans d’une résolution de 4096 x 2304, selon la section « Prise en charge vidéo ».

Vous pouvez utiliser la même procédure pour savoir comment connecter votre MacBook à n’importe quel écran externe. Le MacBook Pro 2016 prend en charge DisplayPort natif sur USB-C, ce qui signifie qu’il ne dispose pas d’une sortie HDMI et s’appuie plutôt sur USB-C, d’où l’appellation « natif ». HDMI, VGA et Thunderbolt 2 sont également pris en charge, selon la fiche technique, mais vous aurez besoin d’un adaptateur pour les utiliser.

Vous aurez besoin d’un adaptateur avec plusieurs sorties HDMI, comme le CalDigit Thunderbolt 3 Mini Dock, si vous souhaitez utiliser plusieurs moniteurs HDMI avec votre MacBook.

Si vous connectez vos moniteurs via Thunderbolt, vous pourrez peut-être les relier en série. En d’autres termes, vous connectez un écran à votre MacBook et un autre à ce premier écran.

Ensuite, les deux écrans s’afficheront et pourront être utilisés indépendamment dans macOS. Avant d’acheter, vérifiez que votre MacBook et votre écran sont compatibles avec les technologies requises.

Ne négligez pas le stockage du MacBook 

La capacité de stockage est l’une des limites les plus importantes des ordinateurs portables actuels. Les disques durs SSD sont plus rapides et plus durables que les disques durs HDD, mais ils sont encore un peu chers. Si vous souhaitez utiliser votre MacBook comme ordinateur de bureau, vous aurez certainement besoin d’un espace de stockage supplémentaire.

Cela peut être aussi simple qu’un simple disque dur USB. Ce disque peut être utilisé pour sauvegarder et enregistrer des données personnelles sur votre Mac à l’aide de Time Machine. Si vous avez les moyens, un disque dur SSD externe est une option. Vous serez en mesure de lire et d’écrire beaucoup plus rapidement grâce à lui.

Envisagez d’investir dans une bonne solution de stockage pour quelque chose d’un peu plus durable. Les boîtiers RAID au design unique se posent sur votre bureau et offrent une grande polyvalence. Plusieurs disques durs externes peuvent être mappés de différentes manières avec le RAID, notamment comme un volume unique ou une sauvegarde en miroir. Si vous vous concentrez sur la redondance des données, vous pouvez facilement remplacer un disque en cas de panne.

Si vous comptez utiliser le RAID, procurez-vous le boîtier le plus rapide possible. Si votre MacBook est équipé de Thunderbolt 3, vous aurez besoin d’un boîtier Thunderbolt 3. Les boîtiers sont disponibles sous forme de coques simples auxquelles vous pouvez ajouter vos propres disques durs ou sous forme de boîtiers de disques durs préchargés.

Les anciens disques durs sont parfaits pour un usage domestique car ils sont peu coûteux et ne quittent pas votre bureau, ils ne risquent donc pas d’être endommagés lors de vos déplacements.

Les disques NAS (network attached storage) peuvent également être utilisés. Ils rendent vos disques accessibles via votre réseau local ou, si vous le souhaitez, via Internet. Cependant, les périphériques NAS sont plus lents que les disques fixés directement à votre MacBook, surtout lorsque vous utilisez un réseau sans fil.

Vous disposez d’un espace limité sur votre MacBook ? Il existe plusieurs façons d’augmenter sa capacité de stockage !

Les quais et les hubs

Pour les utilisateurs de MacBook, les stations d’accueil et les hubs servent deux objectifs : augmenter le nombre de ports et faciliter l’utilisation de votre MacBook comme ordinateur de bureau.

Le premier avantage est évident. Si vous avez un MacBook récent, vous avez de la chance si vous disposez d’un connecteur USB-C (Thunderbolt 3) pour connecter des périphériques externes comme des lecteurs flash. En fournissant un plus grand nombre de ports, un hub peut surmonter cette difficulté. De nombreux hubs sont conçus pour être portables, tandis que d’autres sont plutôt des stations d’accueil pour votre poste de travail.

Lorsqu’elles sont utilisées comme point de connexion unique pour tous les gadgets de votre bureau, les stations d’accueil sont vraiment remarquables. Si vous fixez tous vos écrans, dispositifs de stockage et autres périphériques à une station d’accueil, tout ce que vous avez à faire en rentrant chez vous, c’est de brancher votre MacBook sur un hub ou une station d’accueil, et voilà : votre PC de bureau !

Les concentrateurs portables sont peu coûteux, ont des capacités d’extension limitées et prennent très peu de place sur le bureau. L’adaptateur multiport Satechi et le hub USB-C 7-en-1 Anker  sont deux exemples d’évolutivité dans un petit boîtier.

Pensez au Brydge Vertical Dock si vous souhaitez placer votre MacBook Thunderbolt 3 dans un dock vertical à alimentation unique.

Découvrez le CalDigit TS3 Plus si vous voulez aller plus loin. Cette station d’accueil prend en charge deux écrans 4K, un lecteur de cartes, une entrée et une sortie audio, une connexion Gigabit Ethernet et une connectivité série Thunderbolt.

Il existe des concentrateurs pour tous les budgets et tous les besoins, alors faites le tour pour choisir celui qui convient le mieux à votre aménagement de bureau à domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.