Combien coûte une carte graphique ?

carte graphique haut de gamme

La meilleure carte graphique pour vous est déterminée par votre budget et vos exigences. Ces deux aspects sont intimement liés : une carte graphique performante offre plus d’options qu’un appareil à bas prix, mais à un coût plus élevé. N’oubliez pas que le reste de votre installation doit déterminer votre décision : il ne sert à rien d’acquérir une carte 4K ou même 8K si votre écran est en Full HD ou si votre processeur et votre mémoire vive ne sont pas à la hauteur. Tout est une question d’équilibre ! Il existe quatre types de cartes graphiques pour vous aider à choisir :

Cartes graphiques entrée de gamme

Elles conviennent à un usage simple comme les tâches bureautiques, ainsi qu’au multimédia, et leur prix est souvent inférieur à 100 €. (décodage et lecture de films haute définition, etc.). La majorité des cartes à refroidissement passif (sans ventilation ou « fanless ») font partie de ce groupe. Elles sont économes en énergie et silencieuses. Par ailleurs, une carte de type Low Profile est recommandée pour un PC spécialisé dans le home cinéma construit autour d’un boîtier compact (mini-itx) (moins large que les cartes traditionnelles).

Dans le monde des jeux vidéo, il n’y a pas de miracle. Les jeux anciens fonctionneront sans problème, mais les jeux plus récents nécessiteront des compromis en termes de définition et de filtres d’affichage ou de technologie d’amélioration de l’image.

Cartes graphiques de milieu de gamme

Vous pouvez obtenir des jeux HD et multi-écrans pour environ 300-350€, avec quelques compromis sur les filtres, les images par seconde et les technologies d’amélioration du rendu. Pour que le rendu reste beau, ne dépassez pas la taille d’un écran de 27 pouces en Full HD.

Il faudra encore deux à trois ans pour que les jeux les plus récents passent sous la barre des 60 images par seconde à faible niveau de détail. Elles constituent un bon choix pour un joueur occasionnel qui est prêt à investir une somme raisonnable tous les trois ans pour bénéficier des dernières innovations (matérielles et logicielles) des fondateurs.

Le Ray-Tracing et le DLSS, tous deux développés par NVIDIA avec la série RTX, sont particulièrement utiles dans cette gamme de prix : l’un transforme la représentation de l’éclairage dans les jeux avec des processeurs spécifiques sur les cartes, tandis que le second est une technique d’échantillonnage basée sur l’intelligence artificielle (IA).

Cartes graphiques haut de gamme (hautes performances)

La disparité se creuse avec la qualité fournie par les consoles, même de dernière génération, à partir de plus de 350€. Vous jouez en Full HD, 1920×1080 pixels, à 60 images par seconde (ou plus si votre écran le permet), avec un haut degré de détail et des filtres réglés sur moyen à très haut, selon le jeu. Ils constituent le strict minimum pour utiliser un casque de réalité virtuelle.

Ces modèles sont idéaux pour les passionnés qui apprécient des résolutions décentes et une image détaillée sur de grands écrans, mais ne recherchent pas une vitesse optimale.

Quelles sont les meilleures cartes graphiques pour les jeux vidéos ?

Ces cartes sont destinées aux joueurs invétérés qui ne sont pas prêts à sacrifier la fluidité ou la qualité visuelle. Les cartes les plus performantes permettent d’afficher près de 200 images par seconde dans les jeux de tir à la première personne (également appelés FPS), qui nécessitent beaucoup de ressources. Ces merveilles techniques offrent les plus hautes résolutions et, dans certains cas, vont jusqu’à 4K. (4096×2106 pixels). Deux processeurs sont inclus dans les variantes les plus puissantes.

Ce n’est un secret pour personne que ces versions sont plus chères, qu’il s’agisse des RTX 3080 et 3090 de NVIDIA ou des RX 6800 XT et 6900 d’AMD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *